Axes de recherche transversaux |

Techniques, Objets et Patrimoine en Chine, en Corée et au Japon (XVIe-XXIe s.) (TOP)

Ce second axe transversal s'inscrit dans la suite logique d’un travail précédent où notre groupe s'est efforcé d'éclairer, en les resituant dans la longue durée, la construction de discours (politiques et culturels) et la mise en œuvre de diverses pratiques qui sont englobées dans ce qui est aujourd'hui appelé le Patrimoine culturel immatériel (PCI). Nous nous sommes également interrogés sur la notion sous-jacente de tradition.

Objectifs

Nombre de dossiers inscrits sur les listes nationales du PCI ou sur celles de l’UNESCO concernent des techniques que l'on peut aisément rapprocher de l'expression chinoise énumérant les « quatre nécessités » yi shi zhu xing 衣食住行 (s'habiller, manger, avoir un toit, se déplacer). En liaison avec cette expression consacrée il faut aussi signaler une autre formule fameuse, yangsheng 養生 (nourrir la vie, entretenir le principe vital) qui regroupe un ensemble de techniques concernant l’art de se nourrir, de se loger, de se soigner et de vivre longtemps en bonne santé.

Ces expressions renvoient non seulement aux objets et techniques de première nécessité ou ordinaires mais également à des conceptions plus savantes, plus raffinées (architecture rurale versus architecture de palais, cuisine paysanne versus cuisine de restaurant, céramique ordinaire versus céramique impériale, techniques de soins variées, etc.). L’une des conséquences de la notion de Patrimoine culturel immatériel est en effet de troubler les frontières de classifications entre ce qui relèverait du « populaire » et ce qu’il faudrait désigner comme « savant ».

Dans cet axe de recherche transversal Chine, Corée, Japon, nous nous proposons d'examiner cet ensemble de techniques dites ordinaires dans toutes leurs dimensions, du brut au raffiné, de l’élémentaire au plus complexe, dans une perspective à la fois historique et anthropologique. Les membres de ce groupe de recherche s'attacheront aux discours sur et autour des savoir-faire techniques ainsi qu'aux valorisations dans les différentes époques concernées (XVIe-XXIe siècles). Il s'agira également d'observer les échanges entre les trois pays concernés en veillant toujours aux interconnexions entre histoire des techniques et histoire générale.      

Principales thématiques

Cet axe transversal s’organisera en plusieurs grands sous-axes :

  • Entretien de la vie et techniques liées au corps (responsables : Frédéric Obringer et Françoise Sabban)
  • Techniques et Patrimoine culturel immatériel (responsable : Caroline Bodolec)
  • Femmes de sciences et de techniques en Corée (responsables : Alain Delissen et Valérie Gelézeau)

Mise en œuvre

Plusieurs séminaires seront proposés en liaison avec cet axe. Les thèmes en rapport avec l’entretien de la vie et les techniques corporelles liés au corps seront abordés dans les séminaires suivants :

  • Médecine et santé dans la Chine des Qing : entretien de la vie et médicaments (séminaire bi-mensuel organisé par Frédéric Obringer)
  • Régimes alimentaires et modèles de civilisation (séminaire bi-mensuel organisé par Françoise Sabban)

Les thèmes liés au patrimoine culturel immatériel trouveront leur place dans le séminaire :

  • Usages techniques, objets élaborés et Patrimoine culturel immatériel en Chine (séminaire bi-mensuel organisé par Caroline Bodolec, Frédéric Obringer et Françoise Sabban

 Enfin, cet axe  s’inscrit aussi dans la perspective de l’organisation future de la « 14th International Conference of the History of Science in East Asia » qui se tiendra à Paris en juillet 2015 et réunira environ 250 participants (organisateurs : C. Bodolec et F. Obringer, CECMC, UMR 8173, et Catherine Jami, SPHERE, UMR 7219).

Un séminaire sera également organisé dans ce cadre (Histoire des sciences, des techniques et de la médecine en Asie Orientale), séminaire mensuel organisé par Caroline Bodolec, Catherine Jami  et Frédéric Obringer. L’axe TOP pourrait présenter ses premiers résultats lors de la Conférence 2015 ; une publication collective et un colloque final permettront une valorisation de ce projet de recherche.


EHESS
CNRS

flux rss  Les actualités

The Unity of Social Sciences ?

École d'été - Lundi 20 juin 2016 - 09:00

Hyper-specialization characterizes most, or all fields of academic studies. Medicine, history, economics or anthropology, are divided in internal subfields, often compartmentalized from each other and bearing little connection to the mother discipline. This hyper-specialization helped the development of all sciences, including the Social Sciences, but is often unsuitable to account for the complexity and scale of social processes. Culture, economics, politics, sexuality, the family, and technology shape each other in ways that demands a sobering return to broad scholarship and synthetic analysis and the capacity to move from economic models to historical narrative, from thick ethnography to global processes, from statistical analyses to hermeneutic understanding of everyday practices.

Lire la suite

Plus d'actualités

flux rss  Les actualités

Toy Stories of Modern Japan

Conférence - Jeudi 26 mai 2016 - 13:00

Conférence de Masayuki TANIMOTO, professeur à l'Université de Tokyo, professeur invité à l'EHESS, dans le cadre du séminaire collectif du Centre Japon

 

A recent book titled Labour–intensive Industrialization in Global History (Edited by Austin and Sugihara, 2013) pointed out that the labour-intensity should not be regarded as a feature of a stage but as a type of industrialization in the context of the economic development. The lecture tries to exemplify this hypothesis by exploring the role of small-scale industries in Japan’s industrialization by focusing on the changing patterns of the export trade from the late nineteenth century to after World War II. Although the individual categories only accounted for small proportions, the sum of various consumer goods other than textiles contributed a considerable proportion of manufactured exports, with changing the patterns in the composition after World War I. We can assume that there was an evolutionary process in production and that the small-scale industries played a central role in it. In other words, the foundation of the competitive-edge of Japan’s export-oriented industries transformed from cheap female labourers at the large textile factories to the skilled or semi-skilled male workers in the small workshops. We exemplify this process by focusing on the development of urban toy industry, a typical labour-intensive industry proliferated among industrialized as well as developing countries and regions from 19th century onward, and suggest that this form of industrial rivalry—competing for the affluent market in industrial finished goods—appears to have pioneered an important type of world trade, which expanded after World War II. 

Lire la suite

Plus d'actualités

flux rss  Les actualités

DMZ and Regions in South Korea : the case of Cheolwon

Conférence - Vendredi 17 juin 2016 - 14:00

The lecture will deal with the subject of the DMZ and the nearest regions. After explaining what is the DMZ (Demilitarized zone) in terms of a military demarcation line structure, four misunderstandings surrounding the demilitarized zone will be cleared. As an example of the DMZ - Regions relation, the lecture will focus on the case of Cheolwon by dealing with its history, the building of the military villages in the area, the small changes in the villages after 2000, and finally the great Vision of Cheolwon.

Lire la suite

Plus d'actualités

CECMC
Adresse : 190-198 avenue de France 75244 Paris, France
Tel : 33 (0)149 54 20 90
Fax : 33 (0)1 49 54 20 78
Site web : http://cecmc.ehess.fr/

CRC
Adresse : 22, avenue du Président Wilson, 75116 Paris, France
Tel/Fax : 33 (0)1 53 70 18 76
Site web : http://crc.ehess.fr/

CRJ
Adresse : 190-198 avenue de France 75244 Paris, France
Tél. : 33 (0)1 49 54 20 90
Adresse: 105 boulevard Raspail, 75006 Paris
Tél: 01 53 10 54 07
Site web : http://crj.ehess.fr/