Axes de recherche | Sociétés et Etats : interactions, confrontations, régulations

Thématique 5 - Etat développeur, Etat protecteur

Responsable : Sébastien Lechevalier

La thématique "Etat développeur, Etat protecteur " vise à répondre à deux questions principales :
  • Comment penser le développement et le rôle de l’Etat dans ce processus ?
  • Comment comprendre la transformation des systèmes de protection sociale qui reposaient essentiellement sur la famille et l’entreprise, marquée par une montée du rôle de l’Etat, en rupture avec la logique productiviste caractéristique du modèle de développement antérieur?
La recherche proposée passe par une mobilisation critique du concept d’Etat développeur pour analyser les trajectoires de développement. Une mise en perspective historique montre que l'Etat développeur trouve ses origines dans la première moitié du vingtième siècle. Le renouveau récent du rôle de l’Etat en matière économique s'inscrit dans un double contexte de post-développement et de libéralisation. Bien que le discours néolibéral tende à circonscrire le rôle de l’État à la protection des droits de propriétés et du bon fonctionnement des marchés, la possibilité d’un État développeur n’est pas caduque pour autant. L’État développeur résulte d’une vision politique de l’économie permettant une cristallisation de la société autour d’un projet de développement commun. Ce qui distingue l’État développeur des autres types d’État est l’unité des élites autour du projet développementaliste et le caractère stratégique des interventions publiques dans une vision de long terme.

Quant à la seconde question, l'hypothèse de départ est que la protection sociale est au cœur du changement institutionnel au Japon, en Corée et en Chine, dans un contexte de redéfinition du compromis social. Cela requiert une analyse conjointe, dans une perspective d’économie politique, des changements affectant des institutions comme la famille et l’entreprise, du processus de vieillissement des sociétés et de la montée des inégalités. Ces différentes évolutions peuvent être interprétées comme les manifestations de contradictions internes, qui requièrent le développement de nouveaux systèmes de protection sociale pour être dépassées. On peut analyser l’émergence de nouvelles formes de protection sociale comme des réponses politiques à des demandes émanant de différents groupes. Une hypothèse de travail est qu’on assisterait à une forme d’autonomisation du social qui fait que ces systèmes de protection sociale qui étaient pensés comme exclusivement subordonnés à la production répondent désormais à d’autres enjeux.
 
Cette thématique se développera en lien avec deux programmes de collaboration internationale mis en place par Sébastien Lechevalier: un projet CNRS/Japan Society for the Promotion of Science consacré à l'Etat social au Japon, et un premier projet de workshop sur l'Etat développeur impliquant l'université de Cambridge et la SOAS. 
EHESS
CNRS
UNIVERSITE DE PARIS

UMR CCJ
Adresse : 54 boulevard Raspail, 75006 Paris, France
Tel : 33 (0)1 49 54 20 51
Site web : http://umr-ccj.ehess.fr/

CECMC
Adresse : 54 boulevard Raspail, 75006 Paris, France
Tel : 33 (0)1 49 54 20 90
Fax : 33 (0)1 49 54 20 78
Site web : http://cecmc.ehess.fr/

CRC
Adresse : 22, avenue du Président Wilson, 75116 Paris, France
Tel/Fax : 33 (0)1 53 70 18 76
Site web : http://crc.ehess.fr/

CRJ
Adresse : 54 boulevard Raspail, 75006 Paris, France
Tél. : 33 (0)1 49 54 20 51
Site web : http://crj.ehess.fr/