Chine, Corée, Japon — UMR 8173 |

Présentation du laboratoire

Fondé en 2006, le laboratoire Chine, Corée, Japon (CCJ, UMR 8173) est un laboratoire du CNRS, de l’EHESS et de l’Université de Paris. C’est l’un des principaux laboratoires français dédiés à la recherche sur l’Asie orientale et septentrionale, à partir des études chinoises, coréennes et japonaises (mais aussi taïwanaises, mongoles et tibétaines), fort d’une quarantaine de chercheurs permanents et d’une cinquantaine de doctorants.

Mission du CCJ

Au-delà d’une démarche comparative ou d’études globales, la production d’une recherche fondamentale en sciences sociales est au cœur de sa mission. Elle implique une synergie entre d’une part un ancrage dans les sources et matériaux recueillis sur le terrain, et d’autre part l’ensemble des disciplines pratiquées dans le laboratoire — anthropologie, archéologie, économie, géographie, histoire, sociologie, pour ne citer que les principales—.

La recherche produite est une recherche pluridisciplinaire et transpériode. Notre laboratoire est évalué par les sections 33 (Mondes modernes et contemporains) et 38 (Anthropologie et étude comparative des sociétés contemporaines) du Comité national de la recherche scientifique. Outre les disciplines classiques d’une unité « aires culturelles », on y pratique des spécialisations plus rares, comme l’archéologie, l’épigraphie, les périodes classiques), et on y étudie des terrains peu fréquentés, comme la Corée du Nord, la Mongolie, ou le Tibet. Lors de l’évaluation 2018 par l’HCERES, la production scientifique du laboratoire a été caractérisée comme abondante, de très haute qualité et très diverse sur le plan linguistique (surtout dans les langues rares concernées).

Le profil du CCJ

Actuellement localisé sur plusieurs sites (boulevard Raspail et à la Maison de l’Asie), le CCJ se caractérise par la très forte internationalisation de ses recherches et des partenariats très développés avec l’Asie, ainsi que par une implication profonde dans la société civile par l’action individuelle des chercheurs (importante présence médiatique) et des projets spécifiques (UrbaChina, CityNKOR).

Le laboratoire pratique la formation à la recherche par la recherche ; il est très impliqué dans le Master « Études asiatiques », un parcours unique aujourd’hui en France. Les doctorants et jeunes chercheurs y sont formés en sciences humaines et sociales, avec l’exigence d’une compétence linguistique préalable.

Structure de la recherche au CCJ

Les recherches de l’unité se déploient d'une part autour de plusieurs axes transversaux thématiques (Circulations & réseaux, L’habiter, Savoirs et techniques, Sociétés et États) ou méthodologiques (Humanités numériques, Cultures visuelles).

D’autre part, elles s’appuient sur les trois équipes des Centres historiques de l’UMR (Centre Chine, Centre Corée et Centre Japon), qui développent des recherches et partenariats portant sur les trois grands pays de l’aire de civilisation concernée. Leurs collections documentaires spécialisées (au total 80 000 ouvrages, dont plus de la moitié en sciences humaines et sociales en langue vernaculaire) fournissent les principales ressources sur l'Asie du GED  (Grand équipement documentaire) du Campus Condorcet.

EHESS
CNRS
UNIVERSITE DE PARIS

UMR CCJ
Adresse : 54 boulevard Raspail, 75006 Paris, France
Site web : http://umr-ccj.ehess.fr/

CECMC
Adresse : 54 boulevard Raspail, 75006 Paris, France
Site web : http://cecmc.ehess.fr/

CRC
Adresse : 22, avenue du Président Wilson, 75016 Paris, France
Site web : http://crc.ehess.fr/

CRJ
Adresse : 54 boulevard Raspail, 75006 Paris, France
Site web : http://crj.ehess.fr/