Publications

La production des chercheurs de l'unité (revues académiques et ouvrages de vulgarisation) est reconnue internationalement.

Les chercheurs de l'unité publient en français et en anglais et dans d'autres  langues de l'Union européenne, mais aussi en chinois, coréen et japonais.

Ils sont évaluateurs et membres de comités de rédaction de nombreuses revues internationales.

De nombreux travaux ont été primés et traduits. 

Visual and Textual Representations in Exchanges Between Europe and East Asia

Visual and Textual Representations in Exchanges Between Europe and East Asia

16th – 18th Centuries

Luis Saraiva, Catherine Jami (eds.)
Singapour,  World Scientific, 2018,  388 p.
Depuis quelques années, la recherche sur la cartographie à l’époque de la première modernité a pris un nouvel essor. Dans le même temps, les récits de voyages et ouvrages sur la Chine et le Japon publiés en Europe ont fait l’objet d’études plus systématiques. Enfin, les travaux sur les traductions entre les langues de l’Europe et celles de l’Asie orientale ont éclairé la circulation des représentations du monde entre les deux extrémités du continent eurasien et les transformations de ces représentations. Le présent ouvrage rassemble des contributions sur ces questions, en abordant cinq thèmes: les représentations textuelles de l’“Autre”; les cartes de Chine, du Japon et du Vietnam; l’hybridation des représentations visuelles; les savoirs et les représentations du monde en Europe et en Asie orientale; et enfin, la circulation des représentations du ciel en astronomie entre ces deux régions.
Sŏrabŏl : des capitales de la Corée

Sŏrabŏl : des capitales de la Corée

Valérie Gelézeau
Collège de France, Institut d’études coréennes, Kalp’i – Études coréennes ,  2018,  378 p.
Au lecteur français qui volontiers assimile la France à Paris et conçoit simplement une unique ville capitale, ce livre présente au contraire l’archipel des capitales de la Corée. Deux capitales d’États concurrents (Corée du Nord et Corée du Sud), Séoul et Pyongyang, existent sur la scène internationale en des images contrastées (défilés sur la place Kim Il Sung, surmodernité du Gangnamscape), tandis que deux grandes capitales historiques, Kaesŏng et Kyŏngju, toutes deux inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO sont le théâtre de programmes variés de conservation ou au contraire, de destruction de leur exceptionnel patrimoine. À côté de ces grandes capitales de la géohistoire coréenne, d’autres, moins connues, tissent la structure d’une histoire-espace où le pouvoir monarchique a capitalisé, et décapitalisé des sites — Kongju, Puyŏ, Suwŏn. Et au-delà de la péninsule, les grandes villes de la diaspora, d’Almaty au New Seoul de Los Angeles, achèvent de dessiner le réseau des capitales d’une « métanation » plurielle et complexe : la Corée. La perspective historique transversale, pluridisciplinaire et comparée de ce livre qui rassemble plus d’une dizaine d’auteurs propose un récit multisitué de ces capitales. Il montre comment le pouvoir s’inscrit dans la capitale, projetant l’intention nationale dans des actes de fondation ou de grands projets d’aménagement. Il analyse certains acteurs sociaux engagés dans la fabrique même de la capitale ou de ses lieux de mémoire — patrimoniaux ou nouveaux. Au-delà des capitales de la Corée, ce livre interroge, au fond, la capitalité, c’est-à-dire ce qui fait l’essence de toutes les capitales du monde.
Le pouvoir des gouvernés

Le pouvoir des gouvernés

Ethnographies de savoir-faire politiques sur quatre continents

Alain Cottereau, Marie-Paule Hille, Stéphane Baciocchi
Berne,  Peter Lang, Action publique ,  2018,  486 p.
Ce recueil d’ethnographies est né d’un partage d’expériences de terrain. Il rapproche les milieux sociaux les plus divers, des confins du Tibet à plusieurs pays d’Amérique latine (Argentine, Mexique, Cuba), de la Chine aux banlieues de Paris, en passant par la Grande-Bretagne et l’Espagne. L’ambition a été de repenser ensemble les manières d’observer, de décrire et de rendre intelligibles les observations en immersion. Durant huit années de séminaire et d’atelier nous avons travaillé en commun les notes de terrain et leur restitution écrite. Le Pouvoir des Gouvernés présente le résultat de cette expérimentation. Les textes répondent à une exigence radicale de compréhension interne aux milieux des enquêtés, suivant leurs perspectives et leurs expressions locales. L’idée même de journal de terrain a été reprise et repensée en conséquence. Progressivement, la question du pouvoir des gouvernés a émergé. Quels que soient les régimes politiques, démocratiques ou dictatoriaux, se sont dessinées, au fil des descriptions, des manières de faire valoir des exigences de justice à travers le monde. Des barrières de signification séparent les gouvernants des gouvernés. Les manières de les franchir, ici minutieusement décrites, révèlent l’exercice, malgré tout, du pouvoir des gouvernés. Auteurs-enquêteurs : Nasiha Aboubeker, Stéphane Baciocchi, Kamel Boukir, Alain Cottereau, Xénia de Heering, Marie-Paule Hille, Erwan Le Méner, Ariane Mak, Margalida Mulet Pascual, Irene Ramos Gil, Pia Valeria Rius, Eduard Rodriguez Martin, et un auteur, membre d’un jury d’assises, tenu à l’anonymat.

ISBN : 978-2-8076-0640-1
La Chine du coin de l’œil

La Chine du coin de l’œil

Les amusements sérieux et comiques d’une sinologue

Marie-Claire Bergère
Paris,  Les Indes savantes, 5 points ,  2018,  92 p.
Prix : 19 €
Dans les années 1970-2000 j’ai fait de fréquents voyages en Chine, le plus souvent dans le cadre de missions de recherche ou de colloques scientifiques. Ces voyages avaient pour but de recueillir des documents et des témoignages sur l’histoire de la Chine moderne et contemporaine, de m’informer des travaux réalisés par mes collègues chinois et parfois d’aider à la mise en place d’échanges culturels. Dans les allocutions qui accompagnaient colloques et banquets, mes hôtes m’ont souvent accordé – comme à bien d’autres visiteurs étrangers – le titre de « vieille amie » (lao pengyou) de la Chine. Ils entendaient amie du régime, du Parti communiste chinois et à travers lui du peuple chinois. Méritais-je une telle appellation ?

ISBN : 978-2-84654-494-8
Fiche éditeur : http://www.lesindessavantes.com/ouvrages/24702
Japanese Political Economy Revisited

Japanese Political Economy Revisited

Abenomics and Institutional Change

David Chiavacci, Sébastien Lechevalier (ed.)
Routledge, 2018,  132 p.
During the last 30 years, the Japanese political economy system has experienced significant changes that are usually not well understood or analysed because of their complexity and contradictions. This book provides new analyses and insights on the process of evolving Japanese political economy including Japan’s current economic policy known as Abenomics. The first three chapters looks at evolutions at the corporate level, characterised in recent years by increasing firm heterogeneity. The authors apply theoretically driven analyses to the complex subject of corporate governance, human resource management and corporate reporting by discussing new developments in context of their economic opportunities as well as of their institutional contradictions with continuities in Japanese business practices. The second group of chapters deals with institutional changes and evolving economic reforms on the macro level of political economy. The two chapters focus on the financial system regulation and economic growth policies as two central elements of Japan’s political economy and key drivers in the evolution of its economy. Their analysis allows us to better understand the interplay between reforms and change in consumption credit and to reinterpret Abenomics as a manifestation of ongoing contradictions within the Japanese political economy. The chapters were originally published in a special issue in Japan Forum.
Lin Zhao

Lin Zhao

« Combattante de la liberté »

Anne Kerlan
Paris,  Fayard, 2018,  388 p.
La courte vie de Lin Zhao (1931 ou 1932-1968) pourrait s’écrire en lettres rouges : rouge pour cette Chine maoïste dont elle accompagna la naissance ; rouge du communisme qu’elle rejoignit alors et dont elle rêva qu’il transforme son pays ; rouge, enfin, comme ce sang, le sien, avec lequel elle dut parfois écrire textes et poèmes du fond de la prison de Shanghai où elle fut détenue de 1960 à sa mort, en 1968. Son histoire s’inscrit dans celle de cette génération d’intellectuels qui crurent qu’une place leur serait faite dans la société nouvelle, convaincus qu’ils pourraient continuer à occuper leur fonction de conseiller ou critique du gouvernant. Il n’en fut rien. Et si la vie de Lin Zhao nous frappe par sa force tragique et d’exemplarité combien de Chinois ont disparu depuis l’avènement de la Chine communiste ? , elle acquiert désormais une dimension autre, la jeune femme au visage d’ange ayant été élevée au rang d’icône de la dissidence au tournant des années 2000. La découverte du documentaire sur Lin Zhao du réalisateur chinois Hu Jie allait bouleverser Anne Kerlan et l’entraîner dans une enquête de longue haleine. Un livre fort et poignant sur une héroïne ambiguë, sur fond d’un matériau inédit.

ISBN : 978-2-213-66132-2
Fiche éditeur : https://www.fayard.fr/lin-zhao-9782213661322
La Résidence de France à Séoul / 서울의 프랑스 공관

La Résidence de France à Séoul / 서울의 프랑스 공관

Alain Delissen
Paris,  Editions internationales du Patrimoine, 2018,  225 p.
Prix : 69 €
Le retour des célébrations diplomatiques – le 130e anniversaire, en 2016, du Traité d’amitié, de commerce et de navigation signé en 1886 et les Années croisées France/Corée qui l’accompagnèrent – permet souvent d’aller au-delà de ce que l’on croit bien connu. Y entrer par la visite de la résidence de France à Séoul a rendu possible en tout cas d’aller bien au-delà des dates et des personnages éclatants d’une histoire politique des relations internationales : à travers les sites, les lieux, l’architecture, les œuvres d’art et objets exposés c’est tout le répertoire sensible des symboles entrelacés d’un goût commun qui s’y trouve déployé et mobilisé par une histoire culturelle croisée. Y renvoie dès lors une galerie d’acteurs nouveaux et souvent moins bien connus, au premier rang desquels figurent tant les architectes que ceux qui, de près ou de loin, ont fait vivre une mission. L’approche photographique et iconographique fait aussi mieux que de simplement produire un beau livre : elle ouvre, en bordure de cadre, une fenêtre et une échappée sur le paysage de Séoul d’hier, d’aujourd’hui et de demain.
La fabrique des villes japonaises contemporaines

La fabrique des villes japonaises contemporaines

Ebisu n°55 - 2018

Sous la direction de Rémi Scoccimarro
2018

ISSN : 2189-1893
Fiche éditeur : https://journals.openedition.org/ebisu/2214
Avant la tempête : la Corée face à la menace japonaise 1530-1590

Avant la tempête : la Corée face à la menace japonaise 1530-1590

Guillaume Carré
Institut d’études coréennes du Collègue de France, Edition de Boccard, Kalp’i – Études coréennes ,  2019,  416 p.
Prix : 35 €

ISSN : 2556-1286

ISBN : 978-2-905358-20-2
Fiche éditeur : http://www.deboccard.com/gb/category/15792-Produit-9782905358202.html
Inviting happiness: food sharing in Mongolia

Inviting happiness: food sharing in Mongolia

Sandrine Ruhlmann
Leiden,  Brill, 
Traduction de : L’appel du bonheur : le partage alimentaire mongol. Paris : CEMS-EPHE, 2015. 360 p. (Coll. “Nord-Asie” ; 5). For Mongols, sharing food is more than just eating meals. Through a process of “opening” and “closing”, on a daily basis or at events, in the family circle or with visitors, sharing food guarantees the proper order of social relations. It also ensures the course of the seasons and the cycle of human life. Through food sharing, humans thus invite happiness to their families and herds. Sandrine Ruhlmann has lived long months, since 2000, in the Mongolian steppe and in the city. She describes and analyzes in detail the contemporary food system and recognizes intertwined ideas and values inherited from shamanism, Buddhism and communist ideology. Through meat-on-the-bone, creamy milk skin, dumplings or sole-shaped cakes, she highlights a whole way of thinking and living. Translated from: L’appel du bonheur : le partage alimentaire mongol. Paris : CEMS-EPHE, 2015. 360 p. (Coll. “Nord-Asie” ; 5). For Mongols, sharing food is more than just eating meals. Through a process of “opening” and “closing”, on a daily basis or at events, in the family circle or with visitors, sharing food guarantees the proper order of social relations. It also ensures the course of the seasons and the cycle of human life. Through food sharing, humans thus invite happiness to their families and herds. Sandrine Ruhlmann has lived long months, since 2000, in the Mongolian steppe and in the city. She describes and analyzes in detail the contemporary food system and recognizes intertwined ideas and values inherited from shamanism, Buddhism and communist ideology. Through meat-on-the-bone, creamy milk skin, dumplings or sole-shaped cakes, she highlights a whole way of thinking and living.

ISBN : 978-90-04-41063-3
Fiche éditeur : https://brill.com/view/title/54850?rskey=e531XD&result=26
East Asian Science, Technology, and Medicine

East Asian Science, Technology, and Medicine

n°47 - 2018

Sous la direction de Catherine Jami
International Society for the History of East Asian Science, Technology, and Medecine, 2018
East Asian Science, Technology, and Medicine

East Asian Science, Technology, and Medicine

n°48 - 2018

Sous la direction de Catherine Jami
International Society for the History of East Asian Science, Technology, and Medecine, 2018
East Asian Science, Technology, and Medicine

East Asian Science, Technology, and Medicine

n°49 - 2019

Sous la direction de Catherine Jami
International Society for the History of East Asian Science, Technology, and Medecine, 2019
EHESS
CNRS
UNIVERSITE DE PARIS

UMR CCJ
Adresse : 54 boulevard Raspail, 75006 Paris, France
Site web : http://umr-ccj.ehess.fr/

CECMC
Adresse : 54 boulevard Raspail, 75006 Paris, France
Site web : http://cecmc.ehess.fr/

CRC
Adresse : 22, avenue du Président Wilson, 75016 Paris, France
Site web : http://crc.ehess.fr/

CRJ
Adresse : 54 boulevard Raspail, 75006 Paris, France
Site web : http://crj.ehess.fr/